in

Allaitement : la montée de lait après l’accouchement

Pas toujours facile d’allaiter, surtout quand c’est le premier enfant. On se demande des tas de questions sur la montée de lait, que ça nous perturbe. Qu’est-ce que la montée de lait ? Quand est-ce que je commence à allaiter ? Et si je ne veux pas allaiter qu’est-ce que je fais ? Les réponses dans cet article :

C’est quoi la montée de lait ?

Entre 2 et 5 jours après la naissance de bébé, la lactation s’intensifie sous l’action des différentes hormones et les glandes mammaires commenceront à produire le lait blanc nécessaire pour nourrir bébé.

Ce processus s’appelle la montée de lait et vient remplacer le colostrum : le lait jaunâtre qui est produit les premiers jours.

Vous pouvez reconnaître une montée de lait à l’aide de symptômes clairs : des seins chauds, plus lourds, durs et gonflés. C’est le début de l’allaitement !

Peut-on allaiter avant la montée de lait ?

Évidemment. Au terme de la grossesse et au moment même de la naissance, les mamans produisent un liquide extraordinaire qu’on appelle le colostrum. Ce lait épais de couleur jaunâtre est riche en nutriments, protides, lipides, vitamines et anticorps indispensable pour la croissance du bébé.

À la naissance, quand bébé sera placé sur la poitrine de maman, il va instinctivement être guidé par l’odeur du colostrum et saisira votre mamelon.

La première tétée est généralement donnée pendant le repos de maman, 1 heure après l’accouchement, mais un peu plus tard en cas de césarienne.

La montée de lait après une césarienne

La montée de lait, intervient chez toutes les femmes peu importe si elles ont accouché par césarienne ou par voie basse. La raison pour laquelle il n’existe pas de différence c’est que la production de lait est déclenchée par la chute des hormones placentaires et non pas par la méthode d’accouchement.

Vous n’avez pas alors à vous inquiéter si vous avez choisi de donner naissance à votre enfant avec une césarienne programmée.

Par contre, la montée de lait peut prendre un retard de quelques jours, mais se manifestera naturellement par la suite.

Je favorise la montée de lait

Afin de favoriser une montée de lait rapide pour satisfaire les besoins de bébé, il faut donner le sein le plus souvent possible. ll est même recommandé de donner une première tétée précoce dès la naissance pour accélérer sa production. Plus il va téter, plus le sein va être stimulé et permettra en même temps de soulager les douleurs de l’engorgement.

Lire aussi : Que dois-je manger pendant l’allaitement ?

Soulager l’engorgement

L’engorgement, cette sensation désagréable et inconfortable provoquée par une production de lait en très grande quantité. Voici quelques conseils pour soulager les douleurs des seins.

Une tétée fréquente : comme nous l’avons dit précédemment, c’est le meilleur moyen pour détendre votre poitrine. Pendant que vous tétez, massez vos seins pour favoriser l’écoulement du lait.

Une douche chaude et un massage délicat des seins feront expulser l’excès de lait et ramollir vos seins.

Utilisez un tire-lait pour extraire le surplus de lait : si bébé dort alors que vos seins vous font mal, utilisez le tire-lait pour éviter un engorgement.

Soutien-gorge d’allaitement : ce soutien spécial maman, offre un grand confort et permet d’allaiter à tout moment. Très utiles au cours des premiers mois d’allaitement.

Pour en savoir plus : Allaitement : 10 astuces pour soulager l’engorgement des seins

Je ne veux pas allaiter : comment je fais ?

Si vous avez décidé de ne pas allaiter aux seins, faites-savoir à la sage-femme pour qu’elle vous donne un médicament antiprolactine qui bloquera la production de lait. Le médicament doit être consommé dès le premier jour de la naissance jusqu’au 21e jour. Toutefois, il est indispensable de donner le sein les premiers jours de la naissance pour que bébé profite des bienfaits magiques du colostrum.

jeux bébé bain

Les jeux pour que bébé s’amuse dans le bain

Comment utiliser tire-lait manuel

Comment utiliser un tire-lait manuel ?