in

Endométriose : les symptômes et traitements de l’infertilité

L’endométriose est une maladie de la muqueuse utérine. Elle est associée à une infertilité, car les femmes qui en souffrent ont souvent du mal à tomber enceinte. C’est quoi l’endométriose ? Qui est concernée par cette maladie ? Comment tomber enceinte ?

C’est quoi une endométriose ?

À l’intérieur de l’utérus, il y a un tissu appelé endomètre, qui pousse tous les mois pour accueillir un œuf fécondé. Lors de l’ovulation, il se remplit de sucre, mais quand il n’y a pas eu de fécondation, cette couche est éliminé par un phénomène de sang qui nettoie l’intérieur de l’utérus : c’est ce qu’on appelle les règles. Donc, réellement, les règles ne sont pas une perte de sang, c’est plutôt cette membrane qui est nettoyée tous les mois.

Et l’endométriose ? 

Parfois, le tissu de l’endomètre peut s’échapper en dehors de l’utérus pour s’accrocher dans le petit bassin, dans les poumons et sur les organes : c’est l’endométriose. 

Ces cellules vont continuer à se développer et à saigner chaque mois ce qui irrite les tissus aux alentours. L’endométriose peut abîmer les trompes de Fallope, faire des kystes dans les ovaires et provoquer des problèmes intestinaux plus ou moins graves.

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Certaines femmes atteintes d’endométriose ne ressentent aucun symptôme et sans jamais savoir qu’elles sont atteintes. D’autres souffrent de douleurs pelviennes terribles, des problèmes sexuels et intestinaux. Les symptômes les plus courants sont les suivants :

Douleurs menstruelles : l’endométriose peut provoquer des crampes douloureuses lors des règles alors que pour d’autres, la douleur est permanente.

Rapports sexuels douloureux : c’est souvent dans la sphère intime qu’on remarque les symptômes de l’endométriose. Les douleurs peuvent varier d’un simple inconfort à une impossibilité d’avoir des rapports.

Douleurs en urinant : dans le cas où l’endométriose se serait répandue dans la vessie ou les intestins, la femme peut exprimer des douleurs lors des urines ou à la selle.

Autres problèmes : diarrhées, constipation et nausées.

Quel lien avec l’infertilité ?

Malheureusement, on ne comprend pas complètement les causes de l’infertilité associée à l’endométriose, mais on sait que les femmes qui en souffrent ont plus de mal à tomber enceinte.

L’endométriose sur les ovaires peut abîmer leurs fonctionnements, elles peuvent aussi boucher les trompes de Fallope ce qui augmente les risques d’une grossesse extra-utérine. Si l’endométriose à toucher d’autres organes, elle peut fabriquer différentes substances qui gênent la fécondation de l’ovule. 

Il est vrai que l’endométriose est la cause d’infertilité dans 25 % des cas, mais beaucoup de femmes qui en souffrent tombent enceinte chaque année.

Comment tomber enceinte avec l’endométriose ?

De nombreux gynécologues prescrivent la pilule contraceptive en continu ou un autre traitement hormonal afin de supprimer les règles et de reposer les ovaires. Ce traitement est une bonne alternative à la chirurgie et est efficace pour diminuer les douleurs ainsi que pour lutter contre l’évolution de la maladie. 

Dans la plupart des cas, il faut recourir à une intervention chirurgicale pour retirer les cellules et les libérés les trompes de Fallope. Si les trompes sont libérées, que ce soit grâce à la chirurgie ou non, il est possible alors d’avoir un enfant naturellement.

Si ce n’est pas le cas, il est possible de recourir à la PMA, avec la fécondation in vitro (FIV), selon la gravité des lésions.

Pour en savoir plus : Tout savoir sur la Fécondation in vitro (FIV) en Tunisie

Que savez-vous des examens de la grossesse ?

Raisons avoir un bébé

Vous hésitez ? Voici 5 bonnes raison d’avoir un bébé